Projet musical : Les souliers rouges

7783479758_les-souliers-rouges-coeur-de-pirate-arthur-h-marc-lavoine-vivre-ou-ne-pas-vivre.jpg

« Être fort / être faible / être encore face à soi même / vivre ou ne pas vivre », telles sont les paroles qui restent en tête lorsqu’on écoute le 1er extrait du conte musical Les souliers rouges, écrit par Marc Lavoine et Fabrice Aboulker. Explication.

On connaît très bien Marc Lavoine chanteur (Les yeux revolvers, J’ai tout oublié), on connaît aussi plutôt bien Marc Lavoine acteur (Le cœur des hommes, Les meilleurs amis du monde), on connaît sans trop le savoir Marc Lavoine parolier (notamment Nathan pour Calogéro), mais on ignorait ce qu’il pouvait encore cacher sous son chapeau : Les souliers rouges, un conte musical adapté du film britannique The red shoes (1949) de Michael Powell, lui même adapté d’un conte d’Andersen (1885). Je découvre les deux œuvres tandis que je fais des recherches sur le projet musical, alors on va essayer de résumer l’histoire originale en quelques lignes, sans pouvoir en dire trop car le projet n’est pas que très partiellement disponible (à l’heure où l’article est écrit, seul un titre est disponible).

Le point de départ du conte musical : le triangle amoureux entre un chorégraphe, sa danseuse et un auteur. Le chorégraphe, lequel son dessein est de créer l’œuvre singulière « Les Souliers Rouges » fait un pacte avec le Diable. Puisque Diable pourrait rimer avec malheur, on s’en doute que le ballet en question ne présage rien de bon : en effet, si celle qui porte les souliers tombe amoureuse, elle mourra. La suite on la connaît : c’est là que l’auteur rentre en scène, en séduisant la danseuse qui en tombe follement amoureuse. Marc Lavoine parle du projet comme « d’un spectacle imaginaire ». Ce qui rend le projet particulièrement intéressant, c’est la participation et la conjugaison des voix d’Arthur H et Coeur de pirate. Vous l’aurez compris, Coeur de pirate prêtera sa voix à la danseuse, et Arthur H au chorégraphe, tandis que Marc Lavoine interprétera l’auteur.

On partage donc avec vous le premier single, Vivre ou ne pas vivre, (clique ici!) interprété par le trio. On est séduit par la voix grave d’Arthur H, le grain québécois de Béa Martin et la douceur de Marc Lavoine. C’est un trio auquel peu d’entre nous aurions pu songer et pourtant, il promet un très bon album, dont la sortie est prévue le 16 octobre. On ne sait encore pas si l’album sera suivi d’un concert, mais on l’espère très fort.

                                                                                                                                    Roxane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s